Quelles sont les différents formats d’image ?

20 mars 2021

Étiquettes :

Vous êtes peut-être perdu entre le PNG, PSD ou JPG ? Toutes ces extensions constituent des formats d’image. Comment choisir le format le plus adapté ? Cela dépend avant tout du support de communication que vous allez utiliser, print ou web. Chaque format d’image a sa spécificité. E-maj vous propose un tour d’horizon des formats d’image les plus utilisés pour vous aider à choisir le plus adéquat.

Les formats web

Le format JPG ou JPEG (Joint Photographic Expert Group)

C’est sans doute le format le plus connu et le plus utilisé sur le web. C’est un format d’image compressé, c’est-à-dire qu’il ne garde que les informations perceptibles et supprime celles invisibles à l’œil nu. Par conséquent, ce format offre un fichier léger et suffisant pour une utilisation sur le web. Grâce à sa taille réduite, il se télécharge rapidement et ne ralentit pas l’ouverture des pages de votre site web. De plus, il est lisible par tous les outils informatiques et ne nécessite aucune application particulière.

Par ailleurs, il est important de noter que les sauvegardes en JPG altèrent votre image et la compressent à chaque enregistrement. Au bout d’un certain nombre d’enregistrements, la qualité de vos fichiers pourrait se trouver altérée et vos images être pixélisées.

Pour : des images sur le web ou les réseaux sociaux sans retouche

Le format PNG (Portable Network Graphics)

Ce format est idéal pour des documents interactifs comme les pages web. Il conserve la netteté et la couleur d’une image. Sa résolution est faible et de ce fait, il ne conviendra pas à l’impression. Contrairement au format JPG, le PNG ne perd pas sa qualité en fonction des diverses sauvegardes. Il est 7 fois plus lourd qu’un JPG et par conséquent, met plus de temps à charger et nécessite plus d’espace de stockage.

Le PNG permet de gérer la transparence. Il est donc souvent utilisé pour mettre en valeur des logos ou des images.

Pour : des images sur le web, les réseaux sociaux ou des logos

Le format GIF (Graphics Interchange Format)

Le format GIF permet de créer des animations avec plusieurs séquences d’images. Nul doute que vous avez déjà aperçu ce format, devenu un mode d’expression courant sur la toile et constitué d’images qui se répètent à l’infini. Elles peuvent être transparentes ou non. Ce format s’adapte à la plupart des plateformes (réseaux sociaux et sites internet).

Parmi les inconvénients du GIF, il ne permet pas de restituer les nuances de couleurs.

Pour : des courtes animations sur les réseaux sociaux

Les formats de traitement d’images

Le format PDF

Ce format est utilisé pour les fichiers en ligne ou l’impression. Il permet de stocker et échanger des informations sur Internet et s’ouvre avec n’importe quel système d’exploitation. Ce format peut intégrer différents types de contenus : images, textes, graphiques … Les documents créés en format PDF conservent leur mise en page et design. Le seul inconvénient qu’on pourrait leur reprocher est l’impossibilité de modifier un fichier PDF gratuitement.

Pour : des formulaires en ligne, des documents à imprimer

Le format AI (Adobe Illustrator)

C’est le format d’Adobe Illustrator, le logiciel de design vectoriel le plus connu au monde. Les images vectorielles sont des illustrations digitales constituées à partir de formes et de tracés. Ainsi, leurs contours sont lisses. Vous pouvez donc les agrandir à l’infini puisqu’elles ne comportent pas de pixels. Ce format est utilisé notamment par des graphistes et imprimeurs.

Pour : des images qui se déclinent sur tous les supports

Le format SVG (Scalable Vector Graphics)

Comme le format AI, le format SVG permet la sauvegarde et l’ouverture d’images vectorielles sous forme de code XML. Il permet de représenter des formes simples comme des icônes pour le web. A noter que la génération de code SVG est compliquée à créer. Son contenu ne pourra pas être visualisé dans tous les navigateurs. Enfin, il s’agit d’un format encore plus léger que le JPG.

Pour : un logo, des icônes ou illustrations sur le web

Le format EPS (Encapsulated Poscript)

Le format EPS est l’ancêtre du PDF, beaucoup plus utilisé actuellement. C’est aussi un fichier vectoriel qui a un poids conséquent. Grâce à ce format, vous pouvez ouvrir une illustration vectorisée quel que soit l’éditeur de dessin à votre disposition. Le redimensionnement est infini, comme pour toutes les images vectorielles.

Pour : l’impression si ce format est requis par votre imprimeur

                                                                                            traitement image

Le format PSD (Photoshop)

Ce format ne peut être généré que par le logiciel de retouche d’images Photoshop. Il s’agit d’un fichier matriciel, composé de pixels (par opposition à un fichier vectoriel). En fonction de la résolution, l’image peut être floue. Ce format est fréquemment utilisé pour les photos. Il permet de les retoucher très précisément. La grande qualité de ce format se reflète dans le poids de son fichier, très lourd.

Pour : la retouche photo

Le format TIFF (Tagged Image File)

Le format TIFF est une référence pour les images de très haute qualité. Il est réservé aux professionnels. Trop lourd pour être envoyé par mail, il peut être compressé. Sa lecture est permise par tous les systèmes d’exploitation (Windows, Mac …)

Pour : des impressions de très haute qualité

Vous disposez désormais des éléments essentiels pour connaître le format d’image à utiliser ou demander selon le contexte. L’habitude vous permettra de devenir incollable !

N’hésitez pas à nous contacter pour un nouveau projet !

Source photo : Canva

Besoin de conseils pour votre site web ?

Retrouvez l’actualité du web et des conseils pour votre hébergement et votre site en vous abonnant à notre lettre d’information hebdomadaire ci-dessous 🙂