Qu’est-ce que la typographie ?

14 janvier 2020

Étiquettes : , ,

En graphisme et en web design, on entend souvent que la typographie est importante. Elle joue sur la façon dont le message que vous voulez transmettre sera perçu. Mais au fait, qu’est-ce que la typographie ?

La typographie ou la représentation visuelle de l’écrit

Si vous écrivez dans un traitement de texte, imprimez ou griffonnez sur papier un mot ou une suite de mots (texte), vous obtiendrez un résultat dit typographié.

On l’abrège parfois en « typo ». La typographie est partout. Comme les couleurs, elle permet de donner un rendu visuel différent à votre contenu.

Elle peut désigner plusieurs disciplines :

  • Une technique d’imprimerie
  • La conception de caractères
  • Le lettrage

L’histoire de la typographie

Dans le sens de « lettrage », on peut dire que la typographie existe depuis le début de l’histoire qui commence avec l’écriture. Très tôt, les caractères ont été stylisés et normés, afin de faciliter leur compréhension mais aussi dans un but esthétique.

Histoire de la typographie : Un caractère chinois (hanzi) ancien
Histoire de la typographie : Un caractère chinois (hanzi) ancien

Mais ce qui donne toute son importance à la typographie est l’imprimerie. Celle-ci apparaît très tôt en Chine, vers 300, puis en Orient au Xème siècle. Il faut attendre le XIXème siècle avec l’apparition de caractères mobiles métalliques et du papier pour que l’imprimerie s’installe en Europe.

L’imprimeur qui a démocratisé cette discipline est désormais célèbre, bien qu’il ait eu une existence difficile. On le connaît sous le nom de Johannes Gutenberg. Il est l’inventeur de la presse à imprimer qui permet d’uniformiser et d’accélérer l’imprimerie. Il est l’éditeur des deux premiers livres imprimés avec des caractères mobiles : la grammaire latine de Donatus et la première édition latine de la Bible.

Un atelier d’impression au XVIème siècle (source)
Un atelier d’impression au XVIème siècle (source)

Cette évolution marque un tournant dans l’histoire, la religion et la culture, puisque des millions de livres sont ainsi imprimés. Le savoir peut ainsi être diffusé beaucoup plus facilement. On lui doit aussi la montée du courant individualiste, et la lecture devient une activité prisée et de plus en plus démocratisée.

L’évolution de la typographie

La révolution industrielle au XXème siècle permet l’évolution de la typographie, et l’essor des journaux et magazines. A cette époque, les imprimeries sont mécanisées et bien plus performantes. Pour être typographe, l’ouvrier devait savoir lire et écrire. Nombre de ces typographes se servaient alors de leurs connaissances pour la propagation d’idées nouvelles.

Peu à peu, au cours du XXIème siècle, l’imprimerie s’informatise. La photocomposition et le tirage offset permettent une nouvelle technique d’impression. L’encre est absorbée sur le papier à l’endroit où l’on fixe une plaque qui peut comporter du texte, mais aussi de l’image.

Avec l’apparition des premiers ordinateurs personnels dans les années 80, on voit se démocratiser les outils de PAO (publication assistée par ordinateur). Grâce à son ordinateur, on peut désormais acquérir des images scannées, les retoucher, mettre en page du texte et des illustrations… Ouvrant ainsi la voie à la diffusion du métier de graphiste. On entre ainsi dans le cœur du sujet !

La typographie : un ensemble de règles

La typographie est une discipline qui répond en France à un ensemble de règles établies dans le Lexique des règles typographiques en usage à l’imprimerie nationale et le Code typographique, qui connaissent une nouvelle édition chaque année.

Quelles règles peut-on trouver dans ces recueils ? Ils définissent par exemple :

  • Les abréviations (Madame devient Mme)
  • Les capitales et les minuscules. En France, on ne capitalise pas les noms, au contraire de l’Allemagne
  • La ponctuation : virgules, guillemets…
  • Le titrage : il est plus lisible et logique que le titre soit mis en avant par rapport au contenu auquel il se rapporte

La typographie en graphisme

Le mot « typographie » se retrouve souvent dans l’univers du graphisme. Il désigne par extension les polices de caractère (ou fontes) utilisées pour mettre en forme son contenu.

Ces polices sont normées par différents critères :

  • Leur classification : traditionnel, old face, modern face, égyptienne, ornée, script, manuscrite, gothique…
  • La disposition des caractères dans l’espace : leur taille, leur espacement, l’interlignage, leur casse

Chaque police dispose d’un jeu de caractères différent, et certaines sont désormais célèbres.

Arial, Times New Roman, Verdana, Comic Sans MS, cela vous dit quelque chose ? Ces polices se retrouvent fréquemment par défaut dans bon nombre de programmes ou de systèmes d’exploitation.

En graphisme, la typographie sert à mettre en valeur des éléments ou à les distinguer.

Le but principal de la typographie est d’assurer la lisibilité du contenu, mais elle peut tout aussi bien être ornementale et devenir un véritable art.

Qu'est-ce que la typographie ?

Nous verrons dans un prochain article quelles sont les tendances en typographie et nous vous donnerons des astuces pour harmoniser votre typographie avec votre charte graphique !

 

Ne manquez rien de nos conseils et actus webdesign !

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir un nouvel article chaque semaine.

Audrey
Article rédigé par
Audrey

Membre de l'équipe e-maj, je me passionne pour le marketing digital et le webdesign. Nous accompagnons ainsi des entreprises et des professionnels à Metz, dans le Grand-Est et au Luxembourg.