La bonne utilisation des call-to-action

2 septembre 2022

Étiquettes : , , ,

Les call-to-action permettent de booster l’engagement des visiteurs sur votre site web. Ils sont in-dis-pen-sables pour convertir vos visiteurs en prospects. Il existe différents types de call-to-action avec des objectifs distincts. e-maj vous les présente afin de vous aider à choisir ceux qui correspondent le mieux à vos besoins !

Qu’est-ce qu’un call-to-action ?

Un call-to-action (CTA) – aussi appelé Appel à l’Action – est un élément visuel cliquable qui redirige les visiteurs de votre site vers vos offres ou formulaires. Il est essentiel d’inclure des call-to-action sur votre site web pour transformer votre audience en leads. En d’autres termes, cela a pour fonction de transformer un visiteur ou suspect en un prospect qualifié. Les call-to-action sont donc indispensables à votre stratégie d’inbound marketing et constituent bien plus qu’un simple bouton !

Pourquoi utiliser un call-to-action ?

Un CTA est une incitation à entreprendre une action, telle que :

  • Le téléchargement d’un document
  • La création d’un compte
  • Le remplissage d’un formulaire
  • L’abonnement à une newsletter
  • L’inscription à un événement
  • L’achat d’un produit

Le call-to-action ne prend pas toujours la forme d’un bouton : il peut s’agir d’une image, d’une bannière, d’un pop-up … en bref d’un objet incluant un lien cliquable.

Le CTA, c’est la passerelle entre votre visuel qui attire l’œil du visiteur et votre offre qui lui permet de devenir plus qu’un simple visiteur, autrement dit d’un prospect ou d’un client… On peut imaginer qu’un visiteur qui souhaiterait se procurer votre livre blanc par exemple, doive remplir un formulaire pour l’obtenir. Ce faisant, il n’est alors plus un visiteur parmi tant d’autres mais devient Emile, votre PROSPECT ! Ce sont les call-to-action qui engagent les visiteurs et déclenchent les conversions.

Où placer ses call-to-action ?

Vous pouvez placer de multiples call-to-action sur votre site web aux endroits où ils seront le plus visibles. Il peut s’agir de :

  • le header ou le footer de votre site : prendre un rendez-vous, demander un devis, conclure une vente, promouvoir un événement …
  • vos articles de blogs : inciter des prospects à partager votre contenu et à générer du trafic sur votre site, à liker, commenter et noter votre contenu
  • vos réseaux sociaux : attirer des prospects sur vos réseaux sociaux et les inciter à interagir avec votre marque

Vos CTA mènent généralement vers une landing page ou page d’atterrissage, destinée à promouvoir l’offre évoquée par le CTA. Celle-ci doit également être optimisée et complète pour convaincre l’utilisateur d’aller jusqu’au bout du processus de conversion.

 

Comment savoir si ses CTA sont efficaces ?

Il est primordial de tester l’efficacité de vos call-to-action. Prenons un exemple. Si vous avez un call-to-action intitulé « acheter » pour lequel vous avez 30 clics par jour et aucun achat à la fin du mois, il faut vous interroger sur la pertinence de celui-ci. Votre landing page répond-elle réellement à la ou les questions que le visiteur se pose ? Est-elle suffisamment pertinente ? Faites sans cesse de l’AB Testing pour améliorer l’efficacité de vos conversions. Dans le cas présent, vous pourriez par exemple ajouter sur la landing page un bouton « Plus d’informations » avec un formulaire de contact pour répondre aux dernières interrogations du prospect avant achat, voire mettre en place un chatbot par exemple.

Quelles sont les conditions idéales à réunir pour créer de bons CTA ?

Pour créer des CTA performants, il existe 3 règles de base à respecter :

  • Votre bouton doit être visible et placé stratégiquement
  • Le message véhiculé par votre CTA doit créer un sentiment d’urgence pour inciter le visiteur à passer à l’action MAINTENANT ou jamais
  • Les mots de votre CTA doivent être directs, explicites et choisis avec soin

Quelques exemples inspirants de call-to-action

Vous pouvez mettre en place un CTA textuel, visuel, pop-up ou bannière par exemple.

Un CTA textuel

Un CTA textuel constitue tout ce qu’il y a de plus simple à réaliser. Il peut être constitué d’une phrase ou de mots-clés d’une couleur différente du texte pour attirer le regard et inclure un lien hypertexte. Ainsi, l’utilisateur peut cliquer sur votre lien pour en savoir plus et approfondir un sujet abordé dans votre contenu. Le maillage interne – c’est-à-dire les liens internes intégrés sur votre site web – et le lien inclus dans cette phrase constituent un parfait exemple de CTA textuel. Les CTA textuels permettent d’augmenter le temps passé à consulter votre site web et participent à son optimisation.

Un CTA visuel

Un CTA visuel à inclure au beau milieu d’un article de blog incite votre visiteur à télécharger un contenu annexe aussi appelé linkbaiting : un livre blanc ou une infographie par exemple. En échange, vous définissez au préalable les informations qu’il doit vous envoyer avant de l’obtenir et créez un formulaire spécifique. Lui n’a d’autre choix que de compléter ses informations pour en bénéficier. Bingo ! Vous obtenez ainsi un prospect !

Un CTA pop-up

Un CTA pop-up apparaît à un moment précis pendant lequel un visiteur navigue sur votre site web. Il peut faire son apparition au bout d’un certain temps, au bout d’un certain niveau de lecture sur une page ou avant de quitter une page pour attirer son attention. L’avantage est d’attirer le regard et, s’il est suffisamment bien fait, de mener à la conversion.

Un CTA bannière

Un CTA bannière prend une place importante sur une page, en général au tout début ou à la fin de celle-ci et ressemble à un CTA visuel.

Vous connaissez à présent les éléments essentiels pour mettre en place des call-to-action. N’hésitez pas à demander conseil à notre agence web située à Metz pour vous aider à créer ou améliorer votre site web dans les règles de l’art !

 

Recevez des conseils sur la création de sites web !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien manquer de nos articles sur le sujet 👇 😀